Les philosophes interrogent la vraie la nature de l'homme. Qui suis-je? Que suis-je?

La psychologie, et plus particulièrement celle de C G Jung insiste sur  une notion: le "Soi". C'est la personne qui vient au monde lors de la naissance, avec ses qualités. Elle va être moulées dans une forme, ou une autre, par ses relations avec son entourage; elle va définir un égo, et subir des conditionnements.

Avec l'égo, on défie les difficultés, se félicite des succès, cherche à contrôler, parfois à se venger. Avec les conditionnements,on se résume à des définitions, telle religion, telle nationalité, tel clan, on se rapetisse en fonction des souffrances et des peurs expérimentées, et on ressent aussi  des sentiments d'étrangeté ou le danger. Où est le Soi? Il s'est perdu.

Les traditions hindoues, bouddhistes ou chinoises exposent que ce qui nous donne la vie est un reflet du Divin - pour cette simple raison que le Divin est...'ce qui est'. Cette personnalité originelle, cette lumière qui se reflète et palpite, nous pouvons capter ce qu'elle est en observant les jeunes enfants: ils expriment nombre de qualités que nous perdons au fil de notre croissance vers l'état adulte: innocence, spontanéité, enthousiasme, horreur du mensonge, volonté d'apprendre. C'est notre Soi réel. Nous en avons tous les souvenirs, bien sûr.

L'expérience de la réalisation du Soi permet de savoir que le vrai maître de notre vie, celui qui nous donne la vie est l'esprit, et de le retrouver. Nous sommes sur cette planète  au travers de ce système subtil, ce corps constitué par les éléments matériels., ces canaux et ces centres d'énergie, que nous pourrons découvrir et améliorer.

Habituellement, le Soi est endormi, au niveau du coeur, d'où il observe notre développement contrôlé par l'égo et par les conditionnements que nous avons acquis. Quand le système subtil est bloqué trop gravement, le Soi est accablé, il s'en va, par exemple sous forme de crise cardiaque.

Nous pouvons nous redécouvrir, nous connaître nous-mêmes, ainsi que notre être spirituel. Le Soi (l'esprit) s'éveille grâce au travail de cette énergie, jusque là dormante elle aussi, la  Kundalini. C'est l'Union spontanée avec le Soi: Sahaja Yoga.

Nous pouvons redécouvrir ces qualités innées, mais aussi acquérir la perception de l'état de notre être subtil, et découvrir les moyens de l'améliorer. Telle est l'expérience que nous pouvons offrir lors de nos sessions.

Comment développer cette expérience, se connaître soi-même, cela fait l'objet de la formation que nous proposons. Parce que cela nous a donné une immense satisfaction, la totalité de l'enseignement est gratuit. Nous n'avons rien à vendre, aucun autre bénéfice que de vous permettre de découvrir  cette  nouvelle conscience. Elle est commune à toutes les religions, les couleurs les nationalités ou les âges. Vous êtes invités.

Telle est la raison pour laquelle atteindre la Réalisation du Soi est considéré comme une recherche sacrée:

«... L'homme n'est pas en paix avec lui-même jusqu'à ce qu'il parvienne à ressembler au Divin. L'effort pour atteindre cet état, c'est l'ambition suprême, et la seule qui vaille. Et c'est la réalisation du Soi. Elle est le thème de la Guita, comme de toutes les Ecritures..../... être un vrai dévot, c'est obtenir la Réalisation du Soi.  La Réalisation n'est pas quelque chose à part»  Gandhi, commentaire sur la Bhagavad Guita, introduction, 18